Retrouve dans notre FAQ la réponse à tes questions

Foire aux questions

Questions relative au "rattachement VTC"

Le rattachement VTC consiste à réaliser des prestations de chauffeur VTC sous le nom d'une entreprise différente de la sienne.

Le gestionnaire de flotte inscrit ses chauffeurs VTC et leur véhicule sur le registre VTC, afin d'obtenir le macaron leur permettant de travailler. La société de rattachement VTC est la seule responsable de sa comptabilité.

En étant rattachés, les chauffeurs VTC n'ont pas de formalités administratives liées à la gestion d'une entreprise, ils peuvent ainsi se concentrer uniquement sur les courses qui leur rapportent du chiffre d'affaires.

La légalité du rattachement chauffeur VTC est souvent abordée sur les forums. Depuis 2017, la loi Grand Guillaume interdit l'activité des capacitaires pour les véhicules moins de 10 places. Par ailleurs, la sous traitance entre société de VTC. L'activité de rattachement VTC ne peut donc être légale uniquement pour les chauffeurs titulaires de leur carte VTC et au statut de salarié.

La plateforme Uber préconise pour faire un rattachement VTC de chercher une gestionnaire de flotte sur le bon coin. Les entreprises frauduleuses étant nombreuses, il faut bien veiller à ce que le gestionnaire soit à minima en mesure de vous fournir un macaron, une DPAE ou une contrat de travail, une RC PRO, l'attestation de registre VTC et son Kbis.

Questions relative aux "examens et formations VTC"

La formation pour devenir chauffeur VTC implique plusieurs étapes. Tout d'abord, vous devez obtenir un permis de conduire B (permis voiture) et avoir au moins 3 ans d'expérience de conduite. Ensuite, vous devez suivre une formation spécifique à la profession de VTC dans un établissement agréé. Cette formation dure généralement une centaine d'heures et porte sur des sujets tels que la réglementation du transport de personnes, la sécurité routière, la gestion d'entreprise, etc. Une fois la formation terminée, vous devez passer un examen pour obtenir la carte professionnelle de VTC.

L'examen de VTC se déroule en deux parties. La première partie est une épreuve théorique qui évalue vos connaissances sur la réglementation du transport de personnes, la sécurité routière, les premiers secours, etc. La deuxième partie est une épreuve pratique où vous devrez démontrer vos compétences en matière de conduite professionnelle. Cette épreuve se déroule généralement avec un inspecteur qui évaluera votre conduite et votre capacité à gérer différentes situations.

L'examen pour le VTC peut être considéré comme difficile car il demande une bonne préparation et une connaissance approfondie des sujets abordés. Cependant, avec une formation adéquate et une préparation sérieuse, il est tout à fait possible de réussir cet examen.

Les questions pratiques à l'examen VTC peuvent porter sur des sujets tels que la gestion des itinéraires, la résolution de problèmes liés au transport de personnes, la connaissance des lieux d'intérêt dans votre région, etc. Il est important de bien se préparer et de connaître les règles et procédures du métier de chauffeur VTC.

Questions relative à la "carte VTC"

Pour obtenir une carte VTC rapidement, vous devez suivre toutes les étapes du processus, y compris la formation et l'examen. Il est important de vous renseigner sur les délais de traitement des demandes dans votre région et de vous assurer d'avoir tous les documents nécessaires. Une fois que vous avez réussi l'examen, vous pouvez faire une demande de carte VTC auprès des autorités compétentes.

Il n'est pas possible de louer votre carte VTC. La carte VTC est personnelle et ne peut pas être transférée ou louée à quelqu'un d'autre.

Pour obtenir une carte professionnelle VTC, vous devez suivre la formation spécifique à la profession de VTC et réussir l'examen. Une fois que vous avez réussi l'examen, vous pouvez faire une demande de carte professionnelle auprès des autorités compétentes.

La carte VTC par équivalence est accessible aux chauffeurs qui ont déjà une carte professionnelle de taxi. Ils peuvent demander une équivalence pour obtenir la carte VTC sans avoir à suivre une formation supplémentaire. Cependant, des conditions spécifiques doivent être remplies et il est recommandé de se renseigner auprès des autorités compétentes pour plus d'informations.

Vous ne pouvez pas exercer l'activité de VTC avec une carte taxi. Les deux professions sont distinctes et ont des réglementations différentes. Pour exercer en tant que chauffeur VTC, vous devez obtenir une carte professionnelle spécifique à cette activité.

La carte VTC est validée par le préfet de votre département. Une fois que vous avez réussi l'examen et fait une demande de carte VTC, celle-ci sera délivrée après validation par les autorités compétentes.

Questions relative au "chauffeur VTC"

Pour devenir chauffeur VTC, vous devez suivre la formation spécifique à la profession, passer l'examen et obtenir la carte professionnelle VTC. Vous devez également posséder un permis de conduire B et avoir au moins 3 ans d'expérience de conduite.

Il n'y a pas de meilleur statut pour un chauffeur VTC, cela dépend de votre situation personnelle et de vos objectifs. Les statuts les plus courants sont l'auto-entrepreneur, la micro-entreprise ou la société. Chacun a ses avantages et ses inconvénients en termes de gestion, de fiscalité et de responsabilité. Il est recommandé de consulter un professionnel pour déterminer le statut le plus adapté à votre situation.

Le salaire d'un chauffeur VTC peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que le nombre d'heures travaillées, la région dans laquelle vous exercez, le niveau de demande, les tarifs pratiqués, etc. En moyenne, le salaire mensuel d'un chauffeur VTC peut être compris entre 1 500 et 4 000 euros. Cependant, il est important de noter que ces chiffres peuvent varier et dépendent de nombreux facteurs.

Les conditions pour devenir chauffeur VTC sont les suivantes :

  1. Avoir au moins 21 ans.
  2. Posséder un permis de conduire B (permis voiture) depuis au moins 3 ans.
  3. Avoir obtenu un certificat de capacité professionnelle VTC (CCP VTC) en suivant une formation spécifique à la profession.
  4. Ne pas avoir fait l'objet d'une condamnation incompatible avec l'exercice de la profession de chauffeur VTC.

Pour devenir chauffeur VTC, vous devez suivre une formation spécifique à la profession. Cette formation dure généralement une centaine d'heures et porte sur des sujets tels que la réglementation du transport de personnes, la sécurité routière, la gestion d'entreprise, etc. À la fin de la formation, vous devrez passer un examen pour obtenir la carte professionnelle VTC.

Questions relative au "VTC"

VTC est l'acronyme de "Voiture de Transport avec Chauffeur". Il s'agit d'un service de transport de personnes qui propose des trajets privés à la demande, généralement effectués avec des véhicules haut de gamme et des chauffeurs professionnels. Les VTC sont réservés à l'avance via une application ou par téléphone.

La différence principale entre un taxi et un VTC réside dans le mode de réservation. Les taxis peuvent être héllés dans la rue ou réservés à l'avance, tandis que les VTC doivent être réservés à l'avance via une application ou par téléphone. De plus, les VTC proposent souvent des véhicules haut de gamme, tandis que les taxis peuvent être de différents types de véhicules. Les tarifs des VTC sont généralement fixés à l'avance, tandis que les taxis utilisent un compteur pour calculer le prix de la course.

Pour conduire un VTC, vous devez remplir les conditions suivantes :

  1. Avoir au moins 21 ans
  2. Posséder un permis de conduire B (permis voiture) depuis au moins 3 ans.
  3. Avoir obtenu un certificat de capacité professionnelle VTC en suivant une formation spécifique à la profession.
  4. Ne pas avoir fait l'objet d'une condamnation incompatible avec l'exercice de la profession de chauffeur VTC.

Il n'y a pas de meilleur statut pour un chauffeur VTC, cela dépend de votre situation personnelle et de vos objectifs. Les statuts les plus courants sont l'auto-entrepreneur, la micro-entreprise ou la société. Chacun a ses avantages et ses inconvénients en termes de gestion, de fiscalité et de responsabilité. Il est recommandé de consulter un professionnel pour déterminer le statut le plus adapté à votre situation.

Le métier de VTC consiste à transporter des personnes dans un véhicule privé, en offrant un service de qualité et en respectant les règles et réglementations en vigueur. Les chauffeurs VTC doivent être courtois, professionnels et connaître les itinéraires et lieux d'intérêt de leur région. Ils doivent également assurer la sécurité et le confort de leurs passagers.

En tant que VTC, vous avez plusieurs charges à prendre en compte, notamment :

  • Les charges sociales : vous devez cotiser pour la sécurité sociale, l'assurance maladie, la retraite, etc.
  • Les frais liés au véhicule : carburant, entretien, assurance, etc.
  • Les frais de gestion de l'activité : frais de téléphone, frais de comptabilité, etc.
  • Les impôts : vous devrez payer des impôts sur les revenus générés par votre activité de VTC.

Le chiffre d'affaires d'un VTC peut varier en fonction de différents paramètres tels que la zone géographique, le nombre de courses effectuées, les tarifs pratiqués, etc. En général, le chiffre d'affaires mensuel d'un chauffeur VTC peut se situer entre 3 000 et 6 000 euros, bien que cela puisse varier.

La déclaration à l'URSSAF en tant qu'auto-entrepreneur VTC, voici les étapes à suivre :

  1. S'inscrire en tant qu'auto-entrepreneur : Vous devez vous rendre sur le site officiel de la création d'entreprise (autoentrepreneur.urssaf.fr) et remplir le formulaire de déclaration en ligne. Vous devrez fournir des informations personnelles, choisir votre régime fiscal (micro-entreprise pour les auto-entrepreneurs) et indiquer votre activité (VTC dans ce cas).
  2. Choisir le régime micro-social simplifié : En tant qu'auto-entrepreneur, vous bénéficiez du régime micro-social simplifié. Cela signifie que vous payez vos cotisations sociales en fonction de votre chiffre d'affaires. Vous pouvez opter pour le versement libératoire de l'impôt sur le revenu en même temps.
  3. Déclarer votre chiffre d'affaires : Vous devez déclarer votre chiffre d'affaires chaque mois ou chaque trimestre, selon votre choix. Vous pouvez le faire en ligne sur le site de l'URSSAF ou via le site officiel des auto-entrepreneurs.
  4. Payer vos cotisations sociales : En tant qu'auto-entrepreneur VTC, vous devrez payer vos cotisations sociales, qui comprennent l'assurance maladie, la retraite de base et la formation professionnelle. Le montant de ces cotisations dépendra de votre chiffre d'affaires.

Calendrier des épreuves 2024

EXAMENS ECRITS (ADMISSIBILITE) EXAMENS PRATIQUES (ADMISSION)
Date d’examen d’admissibilité Date limite d’inscription Date d’examen d’admission Date limite d’inscription
Session de JANVIER à compter du
mardi 30 janv 2024
Jeudi 21 décembre 2023
(heure de clôture : 12 H)
25 mars au 19 avril 2024 Vendredi 23 Février 2024
(heure de clôture : 12 H)
Session de FEVRIER à compter du
mardi 27 fevr 2024
Vendredi 26 janvier 2024
(heure de clôture : 12 H)
22 avril au 17 mai 2024 Vendredi 29 mars 2024
(heure de clôture : 12 H)
Session de MARS à compter du
mardi 26 mars 2024
Vendredi 23 février 2024
(heure de clôture : 12 H)
27 mai au 14 juin 2024 Vendredi 26 avril 2024
(heure de clôture : 12 H)
Session de AVRIL à compter du
mardi 30 avr 2024
Vendredi 29 mars 2024
(heure de clôture : 12 H)
17 juin au 12 juillet 2024 Mercredi 24 mai 2024
(heure de clôture : 12 H)
Session de MAI à compter du
mardi 28 mai 2024
Vendredi 26 avril 2024
(heure de clôture : 12 H)
22 juillet au 9 août 2024 Vendredi 28 Juin 2024
(heure de clôture : 12 H)
Session de JUIN à compter du
mardi 25 juin 2024
Vendredi 24 mai 2024
(heure de clôture : 12 H)
2 au 27 septembre 2024 Vendredi 9 août 2024
(heure de clôture : 12 H)
Session de SEPTEMBRE à compter du
mardi 24 sept 2024
Vendredi 23 août 2024
(heure de clôture : 12 H)
18 novembre au 13 décembre 2024 Vendredi 25 octobre 2024
(heure de clôture : 12 H)
Session de OCTOBRE à compter du
mardi 29 oct 2024
Vendredi 27 septembre 2024
(heure de clôture : 12 H)
16 au 20 déc 2024 et 6 au 17 janv 2025 Vendredi 29 nov 2024
(heure de clôture : 12 H)
Session de NOVEMBRE à compter du
mardi 19 nov 2024
Vendredi 18 octobre 2024
(heure de clôture : 12 H)
20 janvier au 7 février 2025 Vendredi 20 déc 2024
(heure de clôture : 12 H)
Ta question reste sans réponse ? Nous sommes là pour t'aider !

Malgré toute l'attention que nous portons à la richesse de notre FAQ, certaines de tes interrogations peuvent rester en suspens. Chez "La Flotte de Sam", nous nous engageons à te fournir un support personnalisé pour répondre à toutes tes demandes.

N'hésite pas à nous contacter directement pour obtenir des réponses spécifiques à tes questions.